LE PARTAGE QUI JOINT L'UTILE A L'AGREABLE

LE PARTAGE QUI JOINT L'UTILE A L'AGREABLE

L'ARGENT DU NET


GET PAID TO LIKE WITH FANSLAVE

Make Money

 



You can earn cash with your Facebook page!

Making money by liking pages

As the first provider in the world FanSlave allows you to make money with your Facebook page. After the successful registration, you can click through the pages of the FanSlave network. If you like the page, you get FanSlave credits for your efforts, which you can cash out after reaching the minimum payout of € 15.


make-money-468x60 ________________________________________
How can I make more money?

Earn money by recommending the page (Affiliate Program)

With fanSlave you can easily make more money by recommending our site.


When a new user logs in with your referral link, you get 15% on all earnings of the new user.


This includes both - the clicking money and all sales.

Furthermore, you also get commission for the users recommended by your referred user - and all for a lifetime
!


get-fans-468x60

20/05/2013
0 Poster un commentaire

FanSlave : Mettez votre Facebook au travail !

Etre payé pour "liker" des pages Facebook ou Twitter ? Et oui, c'est désormais une réalité et ça paye plutot pas mal.
 
 make-money-468x60-2
make-money-234x60

Pour cela il vous faut au minimum un compte Facebook, c'est mieux si vous avez un Twitter en plus (rien ne coute d'en créer un hein).

Vous cliquez sur les pages a aimer, vous aimez, pour Twitter c'est pareil. Tout simplement.

Ce site propose du surf rémunéré mais perso je ne le fais pas, trop long, pas assez payant.

Vous vous rendrez compte que vous allez vous retrouver a devoir aimer les pages de Britney Spears, Johnny Depp, Firefox, Rihanna etc. etc. Et oui ! Les stars achètent leurs fans/followers sur internet ! Vu les références, vous comprendrez que c'est un site sérieux et fiable.

Possibilité de parainage, ou bien d'échanger ses points contre des j'aime sur sa propre page.

Gains d'environ 25 euros par mois sans filleuls avec participation quotidienne.

Astuce : revenez sur le site a peu près toutes les 4/5 heures pour plus de pages a liker.

 

>>> Visiter FanSlave

make-money-468x60-2


22/05/2013
0 Poster un commentaire

e-informel payable via Paypal!

e-informel payable via Paypal!

Édition N° 3832 du 2012/07/23

Le marché du meublé commence à prendre des ampleurs inquiétantes. Si dans des villes comme Mdiq ou Asilah, il est habituel, il commence à connaître un véritable engouement à Tanger. Il suffit de faire un tour sur le web et de faire une petite recherche pour s’en rendre compte. On y trouve des dizaines d’annonces de maisons meublées de toutes les tailles et pour toutes les bourses ou presque. Si certaines sont gérées via des agences, plusieurs passent par des privés. L’hébergement se fait la plupart du temps sans aucune déclaration à la police et échappe presque totalement au Fisc. Dans certaines annonces, on trouve même la possibilité de payer via Paypal. L’offre est alléchante et on trouve des appartements en front de mer avec des prix défiant toute concurrence et allant de 600 à 900 DH par nuit pendant la haute saison. En basse saison, ils peuvent atteindre les 300 DH pour un appartement offrant place pour quatre adultes, nettement moins cher qu’un hôtel.

De notre correspondant, Ali ABJIOU


15/05/2013
0 Poster un commentaire

E-payment: Paypal revient en force

E-payment: Paypal revient en force

La plateforme de paiement en ligne, officialisée au Maroc
Cependant, les risques d’arnaques sont de plus en plus fréquents
           

Le paiement électronique gagne du terrain. Ce sont plus de 240 adresses de sites marchands à proposer leurs offres au Maroc pour près de 10 millions d’internautes. Dire que le potentiel de croissance du secteur est très fort. D’ailleurs, à fin 2010, les transactions en ligne ont réalisé plus de 300 millions de DH de chiffre d’affaires, contre 100 millions en 2008.
Face à cette expansion, la réaction de l’Office des changes n’a pas tardé. En effet, il a récemment autorisé les banques à faciliter les rapatriements sur des comptes ouverts au Maroc des recettes en devises en provenance de comptes Paypal. Rappelons que ces comptes ont été bloqués au Maroc parce qu’ils permettaient aux bénéficiaires d’accéder à des sites Internet non autorisés par l’Office (casinos, pokers, jeux en ligne…). Autre nouveauté, l’Office a autorisé toutes personnes morales ou physiques qui exercent l’activité d’exportation de biens ou de service via Internet (dont le règlement intervient par le biais de services de paiement en ligne: Paypal, Payline, Moneybookers…), à bénéficier de comptes en devises et / ou en dirhams convertibles auprès des banques marocaines. Autrement dit, les Marocains qui n’avaient la possibilité que de transférer de l’argent uniquement à travers Pay
Pal, ont accès aujourd’hui à toute la palette de services de ce prestataire. Des services tels que des achats en ligne, la réception des paiements ou encore le transfert d’argent vers les comptes en banque. Les utilisateurs de cette plateforme peuvent aujourd’hui disposer de leurs gains en cash et non plus les voir sur un compte virtuel, en les rapatriant soit sur leurs comptes marocains ou tout simplement sur leurs cartes bancaires.
Parallèlement aux plateformes internationales de e-payment, les établissements bancaires offrent à leur client la possibilité d’effectuer ce genre de paiement via des cartes bancaires spéciales. Une circulaire de l’Office des changes a été publiée dans ce sens et qui précise la dotation annuelle octroyée à ces cartes de10.000 DH. L’Office des changes a précisé qu’il ne s’agissait que d’un test. Cette dotation pourrait atteindre 20.000 ou encore 30.000 DH à l’avenir.
Par ailleurs, né pour sécuriser les paiements en ligne, Paypal appartient depuis 2002 à la plate-forme d’enchères e
Bay. Ainsi, elle se voit comme substitue à la carte de crédit. La plateforme effectue environ 72 milliards de dollars de transactions, pour un chiffre d’affaires de 2,8 milliards de dollars dont 46% en dehors des Etats-Unis.

Attention à l’arnaque!

Les tentatives de «hameçonnage» («phishing» en anglais) qui utilisent Pay
Pal sont un classique de l’arnaque sur le Web. Le site gère plus de 180 millions de comptes, dont 73 millions actifs, dans 190 pays. La facilité d’utilisation du site explique son succès, mais aussi le nombre d’attaques subies. Si elles restaient relativement grossières, les arnaques se font souvent à base de courriers électroniques et de pages Web bidon. Les adresses de courriels ressemblent à des vraies. Or, c’est là que le bât blesse. L’avertissement qu’envoie Pay
Pal arrive sous la forme d’un courriel contenant un lien. Exactement comme les messages des cybervoleurs! D’où la confusion de nombreux utilisateurs dont le compte est effectivement «gelé» et qui ne comprennent plus s’ils sont confrontés à une tentative de «phishing» ou à un problème réel. Bref, il est conseillé de supprimer immédiatement tout courriel suspect puis se rendre sur le site et vérifier s’il y a bien une alerte de sécurité.

R. B.


15/05/2013
0 Poster un commentaire

Paiement électronique Plus de 43 millions de transactions

Paiement électronique
Plus de 43 millions de transactions

5 millions de cartes Visa émises sur le marché
E-commerce: Plus de 240 sites marchands opérationnels
           

LE paiement électronique gagne du terrain. Chiffres à l’appui, le pays enregistre plus de 43 millions de transactions par cartes, soit une évolution de 25%. En valeur, elles se chiffrent à 34 milliards de DH. C’est ce qui ressort des chiffres du Centre monétique international (CMI). En tout cas, les spécialistes des cartes de paiement restent optimistes. «Le Maroc est l’un des pays les plus avancés en Afrique après l’Afrique du Sud, grâce notamment aux opérateurs financiers et aux providers tels que HPS, M2M et autres», souligne Mohamed Touhami El Ouazzani, DG de Visa pour le Maroc, l’Afrique de l’Ouest et du centre.
Cette dynamique a été confirmée par la création de nombreux sites marchands. Plus de 240 adresses proposent leurs offres au Maroc. A fin 2010, ils ont réalisé plus de 300 millions de DH de chiffre d’affaires, contre 100 millions en 2008. «Nous avons déjà atteint ce niveau au premier semestre passé», annonce El Ouazzani. C’est dire que le e-commerce commence à prendre.
«Avec plus de 10 millions d’internautes, le potentiel de croissance du secteur est très fort au Maroc», renchérit le DG. N’empêche que les inconditionnels du cash sont nombreux. Pour le management de Visa, «nous assistons à un développement du comportement dopé par la jeunesse». Pour preuve, ils sont des milliers d’adhérents au mouvement «On veut Paypal au Maroc».
Le mouvement a pu accueillir plus de 7.000 personnes sur le site communautaire Facebook. Une initiative qui a permis à l’Office des Changes d’autoriser le retour de ce service de paiement en ligne au Maroc (voir encadré). Les cartes bancaires émises ont atteint plus de 7,3 millions d’unités durant le premier trimestre 2011, soit une évolution de 4,1% par rapport à la même période en 2010. Ainsi, la valeur globale des paiements par carte a dépassé 1,7 milliard de DH sur cette période. Même tendance haussière des distributeurs automatique (+3,4%). Le pays dispose de quelque 4.700 distributeurs.
Idem pour les TPE. Le marché marocain compte plus de 20.000 TPE. Un chiffre qui reste modeste face à plus de 800.000 commerçants que compte le marché. En tout cas, «ils permettent une économie des coûts aux commerçants et plus de commodité aux consommateurs», explique El Ouazzani.
Visa dispose sur le marché marocain de près de 5 millions de cartes bancaires, avec 75% de parts de marché. En Afrique de l’Ouest et centrale, elles varient entre 70 et 90%.

 

Retour de Paypal

L’Office des Changes a récemment autorisé les banques à faciliter les rapatriements sur des comptes ouverts au Maroc des recettes en devises en provenance de comptes Paypal. De même pour les transferts de fonds via les cartes de crédit internationales destinées au commerce électronique. Autre nouveauté, l’Office a autorisé les entreprises qui exercent des activités d’exportation de biens et services via internet (dont le règlement intervient par le biais de services de paiement en ligne: Paypal, Payline, Moneybookers…) de bénéficier de comptes en devises ou en Dirhams auprès des banques marocaines. Pour rappel, ces comptes ont été bloqués au Maroc parce qu’ils permettaient aux bénéficiaires d’accéder à des sites internet non autorisés par l’Office (casinos, pokers, jeux en ligne…)

 

M.Az.


15/05/2013
0 Poster un commentaire

Les nouvelles opportunités du e-commerce

Les nouvelles opportunités du e-commerce

           
. Ouverture totale du système de paiement en ligne . La bataille ouverte entre les compagnies aériennes low cost. Premier bénéficiaire: le client L’annonce de la mise en place du processus de paiement sécurisé par Internet conduite par le Centre monétique interbancaire et la société Maroc Telecommerce est un évènement. «Ce projet va booster le marché du e-commerce», affirme avec satisfaction Myriam Kadmiri, responsable marketing et communication de Jet4you. En effet, il n’est plus obligatoire de posséder une carte bancaire internationale pour pouvoir acheter en ligne. Ce qui réjouit les entreprises dont le modèle économique se base sur ce créneau. Mais l’enjeu aujourd’hui est de rassurer les gens quant à la sécurité des transactions financières afin de banaliser ce mode de paiement. Et par conséquent élargir le taux de bancarisation (estimé à 25%) et généraliser le paiement par carte bancaire (www.leconomiste.com). De grandes opportunités s’offrent ainsi aux entreprises en ligne. Celles-ci vont se développer dans de nombreux créneaux (alimentation, habillement, décoration, voyages, etc.) et de nouveaux modes de consommation voir le jour. Les entreprises existantes pourront également tirer profit de cet atout de taille notamment les compagnies aériennes. « Le lancement de cette nouvelle plateforme ne pouvait mieux tomber», annonce Rajaâ Bensaoud, directrice de communication à Royal Air Maroc. La compagnie s’est déjà préparée en lançant en septembre dernier une nouvelle version de son site Internet. L’offre de services s’est également étoffée proposant notamment une palette de promotions simples d’accès. A signaler qu’en 2007, la vente à distance Maroc (VDM) pèse pour plus d’un quart de l’activité de la compagnie nationale. Bensaoud ajoute que le paiement en ligne sera un vecteur de développement de l’ensemble de l’industrie du e-travel (hôtellerie, location de voiture…)Pour les compagnies à bas coûts, c’est l’aboutissement de plusieurs années de labeur. En effet, leur succès se base sur un système de distribution directe composé d’achats sur Internet et via les centres d’appel. Par cette formule, celles-ci arrivent à proposer des tarifs très avantageux. La solution de paiement en ligne va leur permettre de toucher une population plus importante sur le marché marocain. Aujourd’hui, le fait de passer par une agence engendre des frais supplémentaires de près de 300 DH pour un billet aller-retour. Certaines compagnies telles que Jet4you facturent un coût supplémentaire, celui de la rémunération de ses partenaires, agences et centres d’appels. « Le fait d’acheter et de payer par Internet va permettre une économie de tous ces frais d’intermédiation», signale Myriam Kadmiri. Il en est de même pour la filiale low cost de RAM, Atlas Blue, qui prédit un avenir certain pour le secteur. On peut penser que la population concernée par ces produits est une population avertie, connectée de manière régulière à Internet et qui est généralement bancarisée. «Pas forcément, car les porteurs de cartes bancaires pourront en faire bénéficier ceux qui n’ont pas de cartes », répond Kamal Bennis, responsable marketing et développement des marchés à Atlas Blue.
Paypal s’intéresse au marché marocain

Aujourd’hui, seul Maroc Telecommerce fait office de plateforme de paiement en ligne. Elle est chargée de mettre à la disposition des entreprises l’infrastructure nécessaire qui leur permettra de vendre sur Internet au Maroc et à l’étranger. Une dizaine d’entreprises ont déjà adhéré à son système (Europcar, RAM, Maroc Luxury), mais le traitement des réservations ne se faisait pas encore en temps réel. L’intérêt affiché aujourd’hui par Paypal au Maroc montre combien le marché marocain est porteur de grands projets de cybercommerce. Cet intérêt se traduit via son site Internet. Jihane KABBAJ


15/05/2013
0 Poster un commentaire

L'affiliation

    Lorsqu’une personne se lance sur Internet, elle débute généralement par l’affiliation. La raison est simple, vous pouvez commencer à gagner de l’argent :

 

• Sans créer le moindre produit.

 

• Sans avoir de site.

 

• Sans réaliser le service après-vente.

 

• Quelques minutes après votre prise de décision.

 

    Le principe de l’affiliation.


    Vous gagnez de l’argent en amenant les clients potentiels sur les sites des vendeurs. Quand ils achètent, vous obtenez un pourcentage du prix de vente appelé commission.

 

    Si une personne achète un produit à 50 € et que la commission est de 50 %, vous gagnerez 25 € par vente.

 

    Votre objectif n’est pas de vendre le produit, mais seulement d'amener les bonnes personnes vers les bons produits. Ceux répondant à leurs attentes.

 

    Les avantages de l’affiliation.


    Sachant que vous pouvez promouvoir un produit gratuitement ou avec quelques euros,Internet est l'endroit idéal pour démarrer une entreprise.

 

• Pas de loyer.

 

• Pas de salariés à payer.

 

• Une activité qui tourne 24 h/24 et 7 j/7.

 

    Si vous avez déjà un travail à temps plein, vous pourrez arrondir vos fins de mois. Lorsque vous aurez mis plusieurs systèmes en place, vous profiterez de vos journées tandis que l’argent arrivera directement sur votre compte bancaire.

 

    Avant de penser aux différentes manières de dépenser votre argent, il faut déjà vous mettre au travail, alors c’est parti !

 

Plates-formes d’affiliation:

 

 

 

      Gagnez de l'argent en vendant les produits du catalogue 1tpe.com

    Touchez de 10 à 70% de commission sur le prix des produits et services proposés
Vous ne vous occupez de rien, uniquement d'effectuer la promotion des produits.

    Nous gérons le système de paiement par carte bancaire et le système d'affiliation pour vous.

    Nous vous donnons gratuitement les outils pour votre marketing

 

       Fonctionnement de la plate-forme ?  

     AFFILIES : Faites la promotion des produits et services de notre catalogue avec les liens d'affiliation et outils que nous vous fournissons. Trouvez des produits de niche pour affiner votre stratégie marketing, augmenter votre taux de transformation ...

Touchez de 10 à 70% de commission lorsque les clients, que vous nous apportez, achètent les produits, sans vous préoccuper du paiement, ni des réclamations juste en effectuant la promotion des produits et services ...

     VENDEURS : Profitez de notre réseau de dizaines de milliers d'affiliés pour proposer vos produits à la vente. Nous ne facturons aucun frais, ni avance de commission. Votre produit est vendu vous touchez vos gains, il n'est pas vendu, cela ne vous coute rien...

 

Pour plus de détails, lisez ce guide

 

 

 


28/07/2011
0 Poster un commentaire