LE PARTAGE QUI JOINT L'UTILE A L'AGREABLE

LE PARTAGE QUI JOINT L'UTILE A L'AGREABLE

Champlain : La naissance de l’Amérique française

Champlain : La naissance de l’Amérique française 
Editeur : Nouveau Monde Editions – 2004 – 397 pages – PDF – 121 MB

Tenace, Champlain l’est de façon admirable. Est-ce par penchant naturel ou par une forme de sublimation qu’il est tout entier à son projet de colonisation ? Rien en effet ne l’en distrait. Il est ferme, inflexible, déterminé. Son action est sans compromis. Il observe, calcule et note. Il relève les plus petits détails à propos de la terre et de ses habitants. Rapidement, il s’approprie le territoire par ses observations rapportées dans ses récits et sur ses cartes. Il nomme le pays. Il fait ses choix. Stadaconé devient Québec. Exit Jacques Cartier. Exit les Iroquoiens, place aux Algonquiens. Qu’est-ce qui l’anime ? La soif de l’argent ? C’est bien peu probable. La gloire ? La sienne ? Il ne joue pas les humbles, mais, s’il soigne son image, il le fait certes pour la postérité, mais avant tout pour le roi et pour la France. La contribution de Champlain est énorme, son rôle est unique. Curieusement, ce sont surtout des historiens de langue anglaise qui ont construit le personnage de Champlain. Pour leur part, les historiens canadiens-français se sont longtemps chicanés à propos de sa vision : agricole ou commerçante. En fait, Champlain est d’une taille telle qu’il commande une démarche multidisciplinaire. Dans la préparation de ce monumental ouvrage, Raymonde Litalien et Denis Vaugeois ont pu compter sur le travail d’historiens, d’ethnologues, d’archéologues, d’archivistes, de chercheurs de France, d’Italie et du Canada

 

 

http://ul.to/99l11vmw



29/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 51 autres membres