LE PARTAGE QUI JOINT L'UTILE A L'AGREABLE

LE PARTAGE QUI JOINT L'UTILE A L'AGREABLE

Mademoiselle Figaro - Indiscrétions d'une Parisienne

Mademoiselle Figaro - indiscrétions d'une Parisienne.jpg

 

Mademoiselle Figaro - Indiscrétions d'une Parisienne

E. Dentu (Paris) – 1880 – PDF/ocr – 63 MB

 

 Dans un pavillon, au fond de la cour d'un des grands hôtels du Faubourg Saint-Honoré, situé entre la rue de Berri et l'ambassade d'Angleterre, habitait, en 1840, un charmant ménage de la haute société parisienne.

Dire que le comte de Roncelay était d'une fidélité exemplaire eût été lui prêter une vertu contre laquelle il se fût empressé de protester le premier. Maisil passait pour un mari aimable, bon et généreux.

 

Lien

 

http://ul.to/a5u03b7d



06/08/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres