LE PARTAGE QUI JOINT L'UTILE A L'AGREABLE

LE PARTAGE QUI JOINT L'UTILE A L'AGREABLE

Les écoutes téléphoniques

Les écoutes téléphoniques  
CNRS – Collection : cnrs droit – 2000. – 323 p – PDF – 103 MB

Interceptions de communications, écoutes téléphoniques sont perçues par la société avec autant d’intérêt que de défiance. En effet, ces opérations s’inscrivent dans le cadre d’enjeux aussi vitaux qu’antagonistes au sein des Etats démocratiques : la préservation de l’ordre public et la protection de la vie privée. Nulle affaire n’est plus médiatique qu’une histoire – réelle ou imaginaire – d’interceptions. L’intrusion dans la vie privée et professionnelle, génératrice de phobies, n’est pas sans rappeler l’avènement de Big Brother. La Cour européenne des droits de l’homme a donc exigé des limites précises pour tout manquement à la liberté de correspondance par voie de télécommunications (qu’il s’agisse d’écoutes judiciaires ou d’écoutes de sécurité). Or, malgré un contrôle rigoureux, il existe des dérives et des dysfonctionnements liés au domaine concerné. A l’heure des nouvelles technologies (développement exponentiel et sophistication des matériels, statut des opérateurs et des fournisseurs de services…) et de la nouvelle économie, l’ouvrage de Claudine Guerrier arrive à point nommé. L’auteur y livre sa réflexion sur la pertinence des systèmes judiciaire et de sécurité actuels, au regard des évolutions normatives et sociales.

 

 

http://ul.to/ws3v4pxw



27/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres