LE PARTAGE QUI JOINT L'UTILE A L'AGREABLE

LE PARTAGE QUI JOINT L'UTILE A L'AGREABLE

J. Dejust - Machines à vapeur et machines thermiques diverses

J. Dejust - Machines à vapeur et machines thermiques diverses

Éditeur : vve Ch. Dunod (Paris) - 1899 - PDF/OCR – 102 MB

 

Historique. — Il faut remonter à deux mille ans, vers l’an 120 avant l’ère chrétienne, pour trouver le premier vestige d’emploi de la vapeur d’eau comme force motrice, dont l’histoire ait conservé la trace.

Dans un traité intitulé Spiritalia, Héron, savant de l’École d’Alexandrie, décrit des appareils destinés à manifester certains effets curieux de l’air et de l’eau. L’un d’eux, appelé boule d’Eole, ou éolipyle (porte d’Éole ou porte du vent), se compose () d’une sphère creuse en cuivre S, communiquant avec un vase fermé, plein d’eau, par deux tubes recourbés a, b, dont l’un, plein, sert de tourillon, et dont l’autre, creux, pénètre dans la sphère.

 

 

http://ul.to/q3kgl1lr



21/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres