LE PARTAGE QUI JOINT L'UTILE A L'AGREABLE

LE PARTAGE QUI JOINT L'UTILE A L'AGREABLE

Brillat-Savarin - Physiologie du goût

Brillat-Savarin - Physiologie du goût,

ou, Méditations de gastronomie transcendante

Paris : Chez A. Sautelet et Cie libraires | 1826 | Pdf  | 11+12 MB

 Brillat-Savarin - Physiologie du goût.jpg
  

Ouvrage théorique, historique et à l'ordre du jour dédié aux gastronomes parisiens

 

« La cuisine est le plus ancien des arts, parce qu’Adam naquit à jeun » : ce constat – difficile à réfuter – campe assez bien le personnage de Brillat-Savarin (1755-1826), à la fois spirituel et incommensurablement fier de ses formules, et conscient du rôle essentiel de la gastronomie, pour l’individu comme pour la société et la culture. Le goût dont il est là question dépasse d’ailleurs la simple gourmandise pour atteindre à une philosophie générale de l’hédonisme, et les souvenirs ou anecdotes (la vie de ce juriste et médecin devenu professeur de violon puis magistrat, promoteur industriel et poète fut des plus variées !) y disputent la place aux recettes et aux réflexions d’essayiste. Mais quel régal que ces Méditations de gastronomie transcendante aux aphorismes sans appel, tel celui sur la mayonnaise : « On peut tout en faire, sauf s’asseoir dessus » !

 

http://ul.to/au66yj0r

 

http://ul.to/jccc4w4i



21/01/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres