LE PARTAGE QUI JOINT L'UTILE A L'AGREABLE

LE PARTAGE QUI JOINT L'UTILE A L'AGREABLE

J.-J.-Louis Graslin - Essai analytique sur la richesse et sur l'impôt

J.-J.-Louis Graslin - Essai analytique sur la richesse et sur l'impôt, 1767

Paris, P. Geuthner – 1911 - PDF/OCR – 103 MB

 

 Cet ouvrage nous situe dans le contexte de la seconde moitié du XVIIIème siècle, quand l'analyse des physiocrates domine la pensée économique et fiscale de l'époque. 

Restées inapplicables, les idées physiocratiques feront l'objet des critiques les plus sévères des penseurs et administrateurs. Parmi eux, Jean-Joseph-Louis Graslin (1727-1790), qui, à l'occasion d'un concours organisé en 1767 par la Société Royale d'Agriculture, avait proposé une solution plus réaliste aux problèmes économiques et fiscaux de l'époque. En effet, dans son Essai analytique sur la richesse et sur l'impôt, et après avoir défini les sources de la richesse, Graslin propose un système fiscal basé sur l'impôt de consommation. Les taxes réelles et personnelles ne sont que des impôts annexes de moindre importance. 

L'Essai de Graslin constitue une oeuvre historique précieuse, notamment dans le domaine fiscal, dont l'économiste Joseph Schumpeter pourra écrire qu' « il dépassa ses contemporains dans sa vision sur l'incidence de la fiscalité ». 

Redécouvrir ce texte, comme une réflexion économique élaborée, est un moyen de trouver un éclairage complet sur les systèmes économiques et fiscaux contemporains. 

 

 

 

 http://ul.to/f8jgp4gl



06/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres